réplicable

Voir aussi : replicable

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIIIe siècle) Dérivé de répliquer avec le suffixe -able.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
réplicable réplicables
\ʁe.pli.kabl\

réplicable \ʁe.pli.kabl\

  1. Qui peut être reproduite à l’identique.
    • Il est bien vrai qu’on dit tous les jours une couleur plus bleue, un fruit plus aigre, un son plus aigu : mais c’est qu’on a lié toutes ces sensations avec l’observation d’une plus grande ou d’une plus petite dose de quelque chose de réplicable : [...] sans cette considération on diroit bien que ces deux couleurs diffèrent entre elles, mais je ne sçai si l’on pourroit dire qu’elles diffèrent par plus ou moins ; [...] — (Pierre Louis Moreau de Maupertuis, Examen philosophique de la preuve de l’existence de Dieu employée dans l’Essai de cosmologie, dans Histoire de l'Académie royale des sciences et des belles lettres, volume XII, Haude et Spener, Berlin, 1758, page 398)
    • La seule fonction de l’ADN, dans tous les organismes vivants, est de servir de réservoir réplicable des instructions génétiques. — (Christian de Duve, Singularités - Jalons sur les chemins de la vie, Odile Jacob, Paris, 2005)
    • Tant que l’expérience offerte par les salles de cinéma reste unique et non réplicable, le public devrait continuer à affluer dans les multiplexes. — (Alban Martin, L’âge du Peer : quand le choix du gratuit rapporte gros, Pearson Education France, 2006, page 95)

AntonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier