résigner

Voir aussi : resigner

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin resignare.

Verbe Modifier

résigner \ʁe.zi.ɲe\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se résigner)

  1. Se démettre, remettre. (Désuet) Il s’entendait ordinairement d’un bénéfice.
    • Malheureusement, les troubles avaient empêché qu’on s’occupât des finances; l’armée était sans solde, le ministre Garcia avait résigné la direction du trésor. — (Anonyme, Mexique.- Situation des partis, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Résigner son âme à Dieu, remettre son âme entre les mains de Dieu.
    • Il est mort sans résigner, sans avoir résigné.
    • Il n’a pas eu le temps de résigner.
    • C’est ainsi que Moune, chatte de Perse, perdit son lait, résigna ses droits de mère et de nourrice, et contracta sa mélancolie errante, son indifférence aux intempéries et sa haine des chattes noires. — (Colette, Les deux chattes, dans La maison de Claudine, Hachette, 1922, collection Livre de Poche, 1960, page 140.)
  2. (Pronominal) Se soumettre, accepter.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier