rétrécir

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De re- et étrécir.

Verbe Modifier

rétrécir \ʁe.tʁe.siʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se rétrécir)

  1. Rendre plus étroit, moins large.
    • Rétrécir un chemin, une rue.
  2. (Figuré)
    • Cette éducation lui a rétréci l’esprit.
    • Ce genre de vie a rétréci ses vues.
    • Ses idées se sont rétrécies.
  3. (Intransitif) Devenir plus étroit.
    • Prélavez le textile, qui tend à rétrécir au lavage, et prenez-en compte ce facteur au moment de votre achat : le retrait du denim peut être important. — (Christelle Beneytout, Guide des tissus par projets de couture, Eyrolles, 2015, page 137)
    • Cette rue va en rétrécissant.
  4. (Pronominal) Devenir plus étroit.
    • Mais, malgré les efforts du chevalier blanc, la nature, opiniâtre, avait une furieuse tendance à gagner un peu plus chaque année et le Trou à se désapprofondir et à se rétrécir inexorablement. — (Robert Chapuis, La Guerre en culotte courte dans la vallée de Courbet, 2016)
    • Cependant, au cours de nos travaux, l’espace libre se rétrécit, comme la peau de chagrin de Balzac, avec une déconcertante rapidité. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

rétrécir transitif

rétrécir intransitif

rétrécir pronominal

PrononciationModifier

RéférencesModifier