Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin retrogredior (« aller en arrière »), composé de retro et de gradior.

Verbe Modifier

rétrograder \ʁe.tʁo.ɡʁa.de\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Retourner en arrière.
    • Il faut que notre histoire rétrograde de quelques pages, afin d’instruire le lecteur de certains faits importants. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Cette marche avait pour but de s'assurer si l'ennemi, signalé à Vouziers et à Grandpré, ne rétrogradait pas vers Stenay ou s'il continuait sa marche sur Paris. — (Vicomte Ulric-Guelfe de Civry, Un engagement de cavalerie, le combat de Buzancy, 27 Août 1870, Londres : Arliss Andrews, 1878)
  2. (En particulier) (Astronomie) Paraître aller en sens inverse des signes du zodiaque, en parlant des corps célestes.
    • Mercure commençait à rétrograder.
  3. (En particulier) (Automobile) (Motocyclisme) Passer une vitesse inférieure.
  4. (Figuré) Perdre la progression antérieure.
    • Il avait fait quelques progrès, maintenant il rétrograde.

rétrograder transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Armée) Reporter par mesure disciplinaire à un grade inférieur.
    • Ce sous-officier a été rétrogradé.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier