Étymologie

modifier
(Milieu du XXe siècle) Dérivé de réunion, avec le suffixe -ite, élément d’origine grec servant à désigner une affection de nature inflammatoire mais également employé par plaisanterie pour qualifier une habitude, une manie, une obsession à caractère maladif.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
réunionite réunionites
\ʁe.y.njɔ.nit\

réunionite \ʁe.y.njɔ.nit\ féminin

  1. (Par plaisanterie) Propension excessive à organiser des réunions inutiles.
    • Il est vrai que depuis quelques années on est tombé dans la réunionite du bla-bla-bla pour le bla-bla-bla et par le bla-bla-bla. Faut bien justifier le salaire de ces spécialistes qui veulent nous donner des leçons afin de masquer l'inutilité de leur présence. — (Jacques , Un os à un chien, Société des Écrivains, 2010, page 115)
    • Il est en pleine réunionite avec Sandrine Treiner, la patronne de la radio France Culture, pour développer une chaîne de la culture sur le Net, à l’image de Franceinfo sur la TNT. — (Canard plus, Le Canard Enchaîné, 25 octobre 2017, page 7)
    • Il préfère la méthode commando. Pas de grandes directions générales, pas de réunionite, des décisions rapides. — (Christophe David, « Les jeux dangereux de Patrick Drahi », vanityfair.fr, 1er janvier 2024 ; page consultée le 5 janvier 2024)

Variantes orthographiques

modifier

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Voir aussi

modifier