révolution de palais

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
révolution de palais révolutions de palais
\ʁe.vɔ.ly.sjɔ̃ də pa.lɛ\

révolution de palais \ʁe.vɔ.ly.sjɔ̃ də pa.lɛ\ féminin

  1. (Politique) Révolte qui a lieu dans l’intérieur du palais d’un souverain et qui a pour but de lui ôter la vie ou de le détrôner.
    • Non, Messieurs, le ministère n’a pas vu dans la glorieuse révolution de 1830, une simple révolution de palais. Le seul changement qui s’est opéré dans-la personne du chef de l’État avec ses maximes populaires et son dévouement aux intérêts nationaux, est déjà un changement tout entier. — (André Dupin, Révolution de Juillet 1830 : son caractère légal et politique, Joubert, 1835, page 206)
    • Mais en 45 ou 46, Rhoemétalcès III périt assassiné par son épouse et cousine germaine Pythodoris. […] Toujours est-il qu’à la suite de cette révolution de palais Claude dut annexer la Thrace. — (Pierre Renucci, Claude, Perrin, Paris, 2012, page 207)
  2. (Par analogie) Changement de direction dans une administration, dans le gouvernement intérieur d’une entreprise, d’une maison, etc.
    • La révolution de Palais, qui se produisait le 13 décembre 1940 et dans laquelle Alibert s’était compromis, devait briser net l'élan réformateur du premier garde des sceaux de Vichy. — (Le droit sous Vichy, Vittorio Klostermann, Francfort/Main, 2006, page 241)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier