rôtisseur

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1396) Mot composé de rôtir, rôtisse et -eur.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
rôtisseur rôtisseurs
\ʁo.ti.sœʁ\
ou \ʁɔ.ti.sœʁ\

rôtisseur \ʁo.ti.sœʁ\ ou \ʁɔ.ti.sœʁ\ masculin (pour une femme on dit : rôtisseuse)

  1. Celui qui a la spécialité de faire rôtir les viandes.
    • Un adage prétend qu’on devient cuisinier mais qu’on naît rôtisseur.
    • C’est pourquoi il portait, aux jours de fête, la bannière des rôtisseurs, sur laquelle un beau saint Laurent était brodé avec son gril et une palme d’or. — (Anatole France, La Rôtisserie de la reine Pédauque, 1893)
  2. Celui de celle qui vend des viandes rôties ou prêtes à rôtir.
    • Martin admire l’accortise du marchand de berlingots, du juif qui débite de la galette rekaka et des ronds à l'anis, du rôtisseur qui fait fumer sur brasier, dans une caisse de tôle, des brochettes de foie ou des merguez, saucisses à la viande de mouton. — (Robert Randau, Le professeur Martin: petit bourgeois d'Alger, Éditions Baconnier frères, 1930, page 169)
    • S’approvisionner chez le rôtisseur.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier