radiateur

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglais radiator, attesté depuis 1836 au sens de « appareil de chauffage ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
radiateur radiateurs
\ʁa.dja.tœʁ\
 
Un radiateur de chauffage central. (2)
 
Un radiateur de voiture. (3)
 
Des radiateurs utilisés en électronique. (4)

radiateur \ʁa.dja.tœʁ\ masculin

  1. Dispositif permettant l'échange de chaleur d'un milieu vers un autre par le principe de la convection ou celui du rayonnement.
    • Le radiateur, la bobine et les accumulateurs furent à leur tour enfermés dans une boîte métallique, et il n'y eut encore aucune action sur le tube à limaille placé au dehors et à proximité avec sa pile et son galvanomètre. — (Le Journal de physique et Le Radium, 1899)
  2. (En particulier) Appareil de chauffage qui diffuse la chaleur à l'air ambiant.
    • Radiateur de chauffage central.
    • Radiateur électrique par accumulation.
    1. (Par extension) Appareil de chauffage par convection.
      • Victor Horta trouve dans le hall octogonal de l'hôtel Tassel une solution élégante au problème posé par l’encombrement des radiateurs. — (Françoise Aubry, Art nouveau, art déco & modernisme, Bruxelles, éd. Racines, 2006, p.147)
  3. (En particulier)(Mécanique) Dispositif dans lequel l'eau se refroidit au contact de l'air brassé par un ventilateur, et qui permet de maintenir à température constante un moteur à explosion.
  4. (Électronique) Appareil qui dissipe la chaleur dégagée par les composants électroniques.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   radiateur figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : automobile.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • radiateur sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglais radiator.

Nom commun Modifier

radiateur \Prononciation ?\

  1. Radiateur.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 65,5 % des Flamands,
  • 86,2 % des Néerlandais.


PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]