Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) → voir ramper

Adjectif modifier

Singulier Pluriel
Masculin rampant
\ʁɑ̃.pɑ̃\

rampants
\ʁɑ̃.pɑ̃\
Féminin rampante
\ʁɑ̃.pɑ̃t\
rampantes
\ʁɑ̃.pɑ̃t\
 
Lévrier rampant (sens héraldique)

rampant \ʁɑ̃.pɑ̃\ masculin

  1. Qui rampe, en parlant des animaux et des plantes.
    • Animal rampant.
    • Plante rampante.
    • Le lierre est rampant.
  2. (Sens figuré) Qualifie celui qui s’abaisse trop devant les gens puissants, qui descend à de honteuses complaisances pour obtenir des faveurs, des emplois.
    • […] ; mais enfin, Fénelon luttait contre l’autocratie royale. Et Bossuet qui était un homme rampant, vous savez, c'était une carpette à l’égard du Roi, Bossuet avait considéré que Fénelon était un homme extrêmement dangereux politiquement. — (Henri Guillemin parle de Jean-Jacques Rousseau, Voltaire, Rimbaud, Vallès, Cercle d'éducation populaire, 1974, page 65)
    • C’est un homme vil et rampant. On dit de même : Un caractère rampant, une âme rampante.
  3. (Sens figuré) Piteux, qui fait éprouver de la honte.
    • Pourquoi ces retours rampants de presque chaque soir, rue de l’Église-Saint-Seurin, alors qu’en nous quittant la veille nous étions d’accord pour décider que ce serait la dernière fois ? — (François Mauriac, Un adolescent d’autrefois, Flammarion, 1969, page 222)
  4. (Architecture) Qualifie la surface inclinée d’une construction.
    • Arc rampant.
    • Voûte rampante.
    • C'était un bâtiment funéraire en forme de temple grec avec fronton en triangle, crépi, deux marches menant à un stylobate à trois colonnes (à cannelures, avec volutes, feuilles d'acanthe, corniche, denticules au fronton, de la cimaise au rampant), pronaos, grille en fer forgé et, au tympan, sculptées en haut-relief, les lettres "Famille Pelletier" en grandes capitales. — (Pierre Lemaître, Le Grand Monde, Calmann-Lévy, 2022)
  5. (Désuet) Qui grimpe.
  6. (Héraldique) Qualifie un animal dressé sur les pieds de derrière, dans les armoiries. À rapprocher de debout et en pied.
    • Lion rampant. Il est opposé à passant.
    • De gueules au lévrier rampant d’argent colleté d’azur, accompagné de six billettes du même ordonnées en orle, qui est de Pleaux → voir illustration « lévrier rampant ».

Notes modifier

  • La position d’ordinaire du lion est « rampant », le blasonnement ne le précise donc pas.

Dérivés modifier

Traductions modifier

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
rampant rampants
\ʁɑ̃.pɑ̃\

rampant \ʁɑ̃.pɑ̃\ masculin

  1. (Architecture) (Par ellipse) Arc rampant ou voûte rampante.
    • Bon, ce n’était pas encore de folles demandes. Par exemple, la résistance thermique des murs en contact avec l’extérieur et des rampants de toitures de pente supérieure à 60° doit atteindre au moins R = 2,9 m².K/W partout en France, saut en zone climatique H3 à une altitude inférieure à 800 m où R = 2,2 suffit. — (Pascal Poggi, « A quoi sert la RT Existant par élément ? », batirama.com, article du 20 février 2020, consulté le 21 février 2020)
    • Le rampant d’un fronton, d’une voûte.
  2. (Militaire) (Familier) (Argot militaire) (1917) Membre du personnel, affecté au sol, sur un aérodrome militaire.
    • Ces vieillards de quarante à cinquante ans, tous réservistes, certains anciens combattants de la Première Guerre Mondiale, avaient été, malgré les "macarons" de pilote qu'ils arboraient fièrement, maintenus pendant toute la guerre dans des fonctions "de rampants", popotiers, scribes, chefs de bureau, en dépit des promesses de mise à l'entrainement aérien toujours renouvelées et jamais tenues. — (Romain Gary, La promesse de l'aube, Folio)
  3. (Chemin de fer) Employé des compagnies de chemin de fer qui ne travaille pas dans les trains, ces derniers sont nommés roulants.
    • Pour les rampants, ceux qui ne montent jamais sur une machine, la garde-barrière était la petite amie du chef de section qui, sans scrupules, envoyait son mari à l'autre bout du secteur, [...]. — (Christine Kerdellant , Les cheminots, Éd. Critérion, 1991)

Hyponymes modifier

Personnel au sol de l’Armée de l’air

Traductions modifier

Forme de verbe modifier

Voir la conjugaison du verbe ramper
Participe Présent rampant
Passé

rampant \ʁɑ̃.pɑ̃\

  1. Participe présent du verbe ramper.
    • Magie théorique aux accents sincères qui se débine, décascade en rampant d’étoiles de fer en fleurs de bois pas de santal. — (François Appas, Destination, avril 2008, page 41)

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

  •   rampant figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : arme.

Prononciation modifier

Voir aussi modifier

  • rampant sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références modifier

Ancien français modifier

Adjectif modifier

rampant \Prononciation ?\ masculin et féminin identiques

  1. (Héraldique) Rampant
    • L’escu de geules couvert fu,
      A un lion ranpant d’ermine.
      — (L’Âtre périlleux, édition de Woledge, vers numéros 3644-5)

Références modifier

  • ramper sur le Anglo-Norman On-Line Hub (en anglais)

Anglais modifier

Étymologie modifier

Emprunt à l’ancien français.

Adjectif modifier

Nature Forme
Positif rampant
\ˈɹæm.pənt\
Comparatif more rampant
\ˌmɔɹ ˈɹæm.pənt\ ou \ˌmɔː ˈɹæm.pənt\
Superlatif most rampant
\ˌmoʊst ˈɹæm.pənt\ ou \ˌməʊst ˈɹæm.pənt\

rampant \ˈɹæm.pənt\

  1. Sauvage.
  2. (Héraldique) Rampant.
    • Lion rampant.
      Lion rampant.

Variantes modifier

Dérivés modifier

Prononciation modifier

  • Royaume-Uni (Sud de l'Angleterre) : écouter « rampant [Prononciation ?] »