FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIVe siècle) Dérivé de apetisser avec le préfixe r-.

Verbe Modifier

rapetisser \ʁap.ti.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se rapetisser)

  1. Rendre ou faire paraître plus petit.
  2. (Figuré) Rabaisser.
    • Il se plaît à rapetisser les actions des autres. - Rapetisser une question.
  3. (Intransitif) Devenir plus petit.
    • Les jours rapetissent.
    • La tour fait figure de petit gratte-ciel avec ses niveaux allant en rapetissant, comme le faisaient les édifices d’autrefois. — (Mylène Tremblay, Le Devoir, 10-11 janvier 2004)
  4. (Pronominal) Devenir plus petit.
    • Le juif, […], éprouvait un sentiment de terreur si réelle, que son corps semblait littéralement s’affaisser et se rapetisser sous le regard fixe et fatal du féroce Normand. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  5. (Pronominal) Se donner moins de valeur qu’on n’en a réellement.
    • Tu es un enfant de Dieu. Te rapetisser n’aide le monde en rien. — (Nelson Mandela, discours inaugural, 1994)

DérivésModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier