Étymologie

modifier
(1762) Dérivé de rapportant, avec le suffixe -euse[1]. Le moyen français avait rapporteresse.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
rapporteuse rapporteuses
\ʁa.pɔʁ.tøz\
 
Asma Jahangir, rapporteuse spéciale des Nations unies

rapporteuse \ʁa.pɔʁ.tøz\ féminin (pour un homme, on dit : rapporteur)

  1. (Administration) Celle qu’une organisation a chargé d’exposer ou de suivre une affaire, une question, et qui peut être amené à faire connaître l’avis de ladite organisation.
    • D’un commun accord et sur proposition de la rapporteuse générale, l’Observatoire de la parité s’est constitué en commissions chargées « d’étudier des questions particulières. » (article 8 du décret du 18 octobre 1995) dont la responsabilité de la conduite des travaux et la rédaction du rapport ont été confiées à certains de ses membres. — (La parité dans la vie politique sur Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE), 20 décembre 1996)
    • Elle avait été Rapporteuse spéciale des Nations unies pour le Conseil des droits de l’homme. — (« Pakistan : L’avocate Asma Jahangir, “icône des droits humains”, est décédée à 66 ans », dans 20 minutes, 12 février 2018 [texte intégral])
  2. (Législation) (France) Parlementaire chargée de l’analyse d’un projet de loi ou d’une proposition de loi.
    • Valérie Rabault, députée socialiste du Tarn-et-Garonne, a été désignée rapporteuse générale du budget de l’Assemblée nationale — (Hélène Bekmezian, « Pour la première fois, une femme rapporteuse du budget à l’Assemblée », dans Le Monde, 15 avril 2014 [texte intégral])
  3. (Justice) Celui qui fait le rapport d’un procès, d’une affaire.
    • Les cinq membres de la première chambre de la plus haute instance juridictionnelle du Mexique discuteront sur la base d’un rapport présenté par la juge Olga Sanchez, nouvelle rapporteuse de l’affaire et favorable, elle l’a déjà dit, à la libération de la Française. — (« Mexique : Nouvel espoir pour Florence Cassez pour l’examen de son recours », dans 20 minutes, 11 janvier 2013 [texte intégral])
  4. (Familier) Celle qui, par légèreté ou par malice, a coutume d’accuser ou de rapporter ce qu’elle a vu, entendu ou encore ce qu’on lui a fait.
    • — Vous avertirez votre père et il m’éloignera du Parc ? demandai-je :
      — Je ne suis pas une rapporteuse », dit Patricia.
      — (Joseph Kessel, Le Lion, Gallimard, 1958)

Synonymes

modifier

Dérivés

modifier

Rapporteuse est le féminin de rapporteur recommandé par le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes[2].

Traductions

modifier

Forme d’adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin rapporteur
\ʁa.pɔʁ.tœʁ\

rapporteurs
\ʁa.pɔʁ.tœʁ\
Féminin rapporteuse
\ʁa.pɔʁ.tøz\
rapporteuses
\ʁa.pɔʁ.tøz\

rapporteuse \ʁa.pɔʁ.tøz\

  1. Féminin singulier de rapporteur.
    • Encouragées par les mères et l’école, elles étaient rapporteuses, « je vais le dire ! » constituait leur menace favorite. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, collection « Folio », 2008, page 42)

Prononciation

modifier

Paronymes

modifier

Références

modifier

Sources

modifier

Bibliographie

modifier
  L’entrée en français a été sélectionnée comme bonne entrée représentative d’une qualité standard pour le Wiktionnaire.
Vous pouvez consulter la page de discussion, la page Wiktionnaire:Évaluation ou la liste des bonnes entrées.