Voir aussi : rasé, ráse

Forme d’adjectif

modifier

rase \ʁaz\

  1. Féminin singulier de ras.

Forme de verbe

modifier
Voir la conjugaison du verbe raser
Indicatif Présent je rase
il/elle/on rase
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je rase
qu’il/elle/on rase
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
rase

rase \ʁaz\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de raser.
    • Et surtout, quand je me rase (au masculin) ou me prémaquille (au féminin) et, sinon, lorsque, suite à ma douche matinale, je recouvre (au masculin comme au féminin) mon visage de crèmes hydrotonifiantes qui le protègent des vents cinglant, des pluies acides, d’un ensoleillement brutal ou trop durable, ainsi que des diverses pollutions affectant la qualité de l’air de l’époque où il m’est donné d’exister , une série de questions se pose en moi : au moment où j’applique ces crèmes, est-ce que je sens ces doigts - les miens - touchant ce visage qui est mien, sens-je le sens de mes mouvements (vers le haut, ou le fond de mon visage, ou en commençant par les lèvres, ou le front ou le bout du nez), sens-je l’influence « magique » de ce rituel voué au bien être, à l’embellissement de mon visage - ce masque représentant à la face de tous les êtres qu’il m’est donné de croiser, au gré du hasard et de la nécessité, ce que, dans ma totalité, je suis ? — (Daniel-Philippe de Sudres, La neuroconnectique, 2008, page 42)
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de raser.
    • Le peintre des îles saisit un Gillette et se rase les aisselles. — (Dan Franck, Le temps des Bohèmes, 2015)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de raser.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de raser.
    • Mais après tout, qu’un prêtre m’asperge d'eau bénite à l’âge de huit jours, libre à moi de me désasperger, qu’il me rase le rond de la tête en signe de sainteté, mes cheveux repousseront quand il me plaira. — (Alexandre Weill, Ma Jeunesse, 1870, volume 1, page 28)
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de raser.
    • Lave ta tignasse ou je te gifle ; fais-toi des locks, des tresses, rase-toi le crâne ; donne ta chemise ; cesse d’être ma honte, le soir, quand les voisines viennent, avec leur air de pimbêches, Fatoumata surtout, et qu’elles demandent : et ton frère ? où donc est-il, notre chéri ? où est-il, petit Abou ? — (Bernard-Marie Koltès, Tabataba, 1986, suivant Roberto Zucco, page 100)

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Forme de verbe

modifier

rase \ˈʁaːzə\

  1. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de rasen.
  2. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de rasen.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent I de rasen.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent I de rasen.

Prononciation

modifier

Étymologie

modifier
De l’ancien occitan rasa (« fossé, canal ») dérivé du latin radere (« creuser »).

Nom commun

modifier

rase \Prononciation ?\ féminin

  1. Rigole, canal, fossé servant dans les champs à l'écoulement des eaux
    • Quand ilz furent sur une rase ou fossé. — (Du Cange)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Une raise ou besal pour conduire l'eaue au pré. — (Du Cange)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Icellui Dinat fist clore le chemin, et y fist faire grans fossés et razes. — (Du Cange)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Variantes

modifier

Références

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

rase \Prononciation ?\

  1. Rouille.

Références

modifier


Forme de nom commun

modifier

rase \Prononciation ?\

  1. Datif singulier du nom rasa.
  2. Locatif singulier du nom rasa.