Voir aussi : raviné

Étymologie

modifier
(XIIe siècle) Référence nécessaire raveine de terre a le sens de « avalanche » ; (XIVe siècle) ravine d’eau a le sens de « torrent d’eau », le mot est passé du sens de « torrent » à celui de « vallée encaissée ». En ancien français, ravine a le sens de « impétuosité, élan », il est issu du latin rapina qui donne aussi rapine. Référence nécessaire

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
ravine ravines
\ʁa.vin\
 
Une ravine à sec.

ravine \ʁa.vin\ féminin

  1. Petit ravin.
    • En effet, j’entendais se briser dans une espèce de ravine les eaux d’une petite rivière, qui descendait du versant occidental du mont Cheville. — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes tome 1, 1833)
    • Le corps n’est pas loin, dit un muletier, je l’aperçois qui flotte au fond de la ravine, gonflé d’eau comme une outre. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • A vingt pas de moi, le long d’une ravine, des cailloux blanchissaient comme une traînée d’ossements. Mon guide m’apprit que c’était un ruisseau. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; réédition Le Livre de Poche, 1967, page 47)
    • Les isinduna beuglèrent des ordres et la horde s’immobilisa, continuant de danser sur place. La ravine était envahie de guerriers, échauffés par leur course soutenue depuis le kraal. — (Philippe Morvan, Les Fils du Ciel, Calmann-Lévy, 2021)
  2. (La Réunion) (Antilles) Torrent quels que soient sa taille, sa largeur, sa longueur, son débit. .
  3. (Sens figuré) Ride profonde.
    • Un regard d’honnête homme découragé, une ravine en long dans les joues… — (Colette, Le toutounier, 1939)
  4. Amorce d’un ravinement ; le torrent de boue qui résulte d’un ravinement.
    • Comme sous l’ouragan la terre noire est oppressée en tout lieu
      tous leurs fleuves se gonflent d’eau,
      les ravines lacèrent d’innombrables coteaux
      et dans un grand gémissement courent vers la mer de pourpre
      depuis les montagnes, tête en avant.
      — (Homère, L’Iliade, traduite par Pierre Judet de la Combe, XVI, 384-392, dans Tout Homère, Les Belles Lettres, 2019)

Apparentés étymologiques

modifier

Traductions

modifier

Forme de verbe

modifier
Voir la conjugaison du verbe raviner
Indicatif Présent je ravine
il/elle/on ravine
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je ravine
qu’il/elle/on ravine
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
ravine

ravine \ʁa.vin\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe raviner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe raviner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe raviner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe raviner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe raviner.

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

ravine *\Prononciation ?\ féminin

  1. Force, impétuosité.

Références

modifier
  • « ravine » dans le Dictionnaire électronique de Chrétien de Troyes

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
ravine
\ɹə.ˈviːn\
ravines
\ɹə.ˈviːnz\

ravine \ɹə.ˈviːn\

  1. Ravin.

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier
  • ravine sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  
  • ravin sur l’encyclopédie Wikipédia  

Forme de verbe

modifier
Voir la conjugaison du verbe ravinar
Subjonctif Présent que eu ravine
que você/ele/ela ravine
Imparfait
Futur
Impératif Présent
(3e personne du singulier)
ravine

ravine \ʀɐ.ˈvi.nɨ\ (Lisbonne) \xa.ˈvi.ni\ (São Paulo)

  1. Première personne du singulier du présent du subjonctif de ravinar.
  2. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de ravinar.
  3. Troisième personne du singulier de l’impératif de ravinar.