ravitaillement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de ravitailler, avec le suffixe -ment.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ravitaillement ravitaillements
\ʁa.vi.taj.mɑ̃\
 
Un ravitaillement en vol. (2)

ravitaillement \ʁa.vi.taj.mɑ̃\ masculin

  1. (Logistique) Action de ravitailler.
    • On dit que le convoi destiné au ravitaillement de Fort-National est déjà prêt et que nous tenterons demain la grande opération du débloquement. — (Eugène Beauvois, En colonne dans la Grande Kabylie: Souvenirs de l'insurrection de 1871, avec une relation du siège de Fort-National, Paris : chez Challamel ainé, Dijon : chez Lamarche & Copenhague : chez H. Hagenrup, 1872, page 294)
    • […] et je compte bien vivre sur le pays pour économiser nos réserves. Aussi, dans quelques jours, dès que nous serons à peu près installés, nous organiserons des chasses de ravitaillement. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Ici je ne vis que des hommes fort occupés de chevaux, de foin, et des autres genres de ravitaillement ; tout cela exactement fait, et sous la pression de cette continuelle peur. — (Alain, Souvenirs de guerre, page 14, Hartmann, 1937)
    • Un décret du 28 juillet 1949 précise qu'à compter du 1er août, le ravitaillement de la farine sera assuré soit par l'Office national interprofessionnel des céréales, soit directement du minotier au boulanger selon que la région est productrice ou non. — (Jean-Michel Cosson, Les Mystères de France, Éditions De Borée, 2009, page 85)
  2. (Transport aérien) Opération d’approvisionnement d’un aéronef couvrant la restauration et les besoins du service en vol.

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier