FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de re- et bâtir.

Verbe Modifier

rebâtir \ʁə.ba.tiʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Bâtir de nouveau.
    • Saint Louis, […] défendit aux gens du faubourg de Graveillant de rebâtir leurs maisons et fit évacuer le faubourg de la Trivalle. Ces malheureux durent s’exiler. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Les juifs, au retour de la captivité, rebâtirent le temple de Jérusalem.
    • Un chant allègre et doux arrive d’une classe attenante au préau et berce la paix des choses :
      Le vert printemps ranime la nature,
      Et les grands bois sont déjà bien jolis,
      Ils ont repris leur brillante parure
      Et les oiseaux rebâtissent leurs nids… — (Léon Frapié, La croix, dans Les contes de la maternelle, éditions Self, 1945, pages 28-29)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier