Voir aussi : recéler

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de celer avec le préfixe re-.

Verbe Modifier

receler \ʁə.sə.le\, \ʁəs.le\ ou \ʁə.se.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Garder, cacher une chose que l’on sait être volée.
    • On a pris celui qui avait recelé tous les objets dérobés.
  2. Détourner, cacher les effets d’une succession, d’une société, etc.
    • Il est accusé d’avoir recelé des effets considérables.
  3. Cacher chez soi des personnes auxquelles les lois défendent de donner retraite.
    • Receler un voleur, un meurtrier.
  4. (Figuré) Contenir, renfermer.
    • La terre, la mer recèlent de grands trésors dans leur sein.
  5. (Chasse) (Absolument) Rester deux ou trois jours dans son enceinte sans en sortir, en parlant d’un cerf.

Variantes orthographiquesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier