FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de dire avec le préfixe re-.

Verbe Modifier

redire \ʁə.diʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Répéter, dire une même chose plusieurs fois.
    • Nous l’avons dit au début de ces pages et nous le redisons plus catégoriquement encore […] — (Wladimir d’Ormesson, La Question de Tanger, dans La Revue de Paris, 1922)
    • Héloïse dit et redit son chapelet. Les grains cliquettent de minute en minute et sans relâche, le chuchotement rapide des oraisons s’allonge. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. Répéter, dire à son tour ce qu’un autre a dit.
    • Le héraut redit à Rébecca les paroles du grand maître ; […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […] et les bergers conduisant les troupeaux, et les bœufs couchés dans la prairie, redisaient la chanson, l’épouvantable, la suppliciante chanson de Carmen. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882))
    • Et sur ce boulevard de Clichy, ainsi modernisé, une femme arrivait à chaque fin d'après-midi, et de vieux Montmartrois se redisaient son nom à son passage : La Goulue ! — (Jean Valmy-Baysse, La Curieuse Aventure des boulevards extérieurs, Éditions Albin-Michel, 1950, p. 237)
    • La quakeresse répéta en détail la conversation qu'elle avait entendue la veille. Sa mémoire était excellente et elle put redire mot pour mot les propos des officiers britanniques. — (Kurt Singer & Jane Sherrod, Les espions qui ont changé l’histoire, traduit de l'anglais par Bruno Bax, Paris : Presses de la Cité, 1961, page 36)
  3. Révéler ce qu’on a appris de quelqu’un en confidence.
    • Il va redire tout ce qu’on lui dit.
  4. (Soutenu) Retracer, célébrer.
    • L’histoire et la poésie redisent les exploits d’Alexandre.
  5. Reprendre, blâmer, censurer. Note : En ce sens, il ne s’emploie qu’à l’infinitif.
    • Je n’ai rien trouvé à redire dans cet ouvrage.
    • Il trouve à redire à tout ce qu’on fait.
    • Il n’y a rien à redire à sa conduite.
  6. (Belgique) (Suisse) Confirmer.
    • Je te redis quoi pour jeudi soir.
  7. (Belgique) (Suisse) Tenir au courant.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

(Il se conjugue comme DIRE.)

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

redire \Prononciation ?\

  1. Redire.

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

 Dérivé de dire avec le préfixe re-.

Verbe Modifier

redire

  1. Redire.

VariantesModifier

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844