FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de redouter avec le suffixe -able.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
redoutable redoutables
\ʁə.du.tabl\

redoutable \ʁə.du.tabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est à redouter ; qui inspire la crainte, l'angoisse.
    • L'ivrognerie du vin est un vice redoutable, mais il y en a un autre, aussi redoutable et plus ridicule, c'est l'ivrognerie des paroles : rien n'est si triste qu'une assemblée d'imbéciles qui se soûlent d'espérances à l'heure même où le contraire de ce qu'ils attendent va s'accomplir. — (Paul-Armand Challemel-Lacour, Études et réflexions d'un pessimiste, 1901)
    • […], durant la soirée, nous avions parlé du personnage. Il s'agissait d'une redoutable gouape, au regard vif, au teint livide. — (Francis Carco, Les Hommes en cage, Éditions Albin Michel, Paris, 1936, p. 50)
    • Depuis leur retour à Paris, Jim devinait et flairait dans l'air une espèce de coalition redoutable, dirigée de toute évidence contre eux. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Les Rifains retranchés dans la montagne, tireurs adroits et ménagers de leurs munitions, s'étaient révélés comme des ennemis redoutables, et certains régiments, à peine débarqués de la Péninsule, avaient perdu en moins de vingt-quatre heures la moitié de leurs effectifs. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 203)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier