Ouvrir le menu principal
Voir aussi : re-faire

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Mot dérivé de faire avec le préfixe re-.

Verbe Modifier

refaire \ʁə.fɛʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se refaire)

  1. Faire de nouveau ce qu’on a déjà fait.
    • Mais le Firecrest faisait toujours un peu d'eau, et je décidai de le remettre une nouvelle fois à terre et de terminer par là où j'aurais dû commencer en enlevant complétement le doublage en cuivre et en refaisant le calfatage de la coque. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Refaire un voyage, un ouvrage, un discours.
    • C’est un homme qui passe sa vie à faire, défaire et refaire.
    • Tout ce qu’il a fait est à refaire.
  2. Faire une chose pour la première fois, mais à l’imitation de quelqu’un qui l’a déjà faite.
    • Cet auteur ne doute de rien, il a voulu refaire un Misanthrope, une Esther.
  3. Réparer, raccommoder, rajuster une chose ruinée ou abîmée.
  4. Recommencer.
    • Mermoz allait dans son bureau contempler la carte. Il faisait et refaisait les calculs. Oui, selon la direction et la force des vents, il mettrait de vingt à vingt-quatre heures pour aller de Dakar à Natal en avion. — (Joseph Kessel, Mermoz, illustré par Roger Parry, Gallimard, 1939, p.129)
  5. Remettre en vigueur et en bon état.
    • Rien n’est capable de refaire un malade comme le bon air.
    • Envoyer des chevaux à l’herbe pour les refaire.
    • Il va à la campagne pour se refaire.
    • Ce cheval s’est bien refait depuis peu.
    • Cette armée s’est refaite dans ses quartiers d’hiver.
  6. (Spécialement) Réapprovisionner.
  7. (Populaire) Tromper, duper.
    • Le Foirond a été refait et comment. J'ai payé les trois premières traites et j'ai laissé protester les autres, sous prétexte que le pinard tournait. Aujourd'hui je n'ai pas encore payé et je ne payerai point. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 15)
  8. (Jeu de cartes) Redonner les cartes.
    • Vous avez mal donné, il faut refaire.
  9. (Pronominal) (Figuré) Rétablir sa fortune, se récupérer de ses pertes.
    • Commencer à se refaire.
    1. (En particulier) (Jeux) Regagner ce qu’on avait perdu.

Variantes orthographiquesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

De faire avec le préfixe re-.

Verbe Modifier

refaire \Prononciation ?\

  1. Refaire.
    • Lors li refist .i. dous regart — (Roman d’Eneas, ms. 60 français de la BnF, f. 182, premier vers du côté verso.)
    • Or vueut que pais reface o eus — (Le Roman de Troie, édition de Constans, tome IV, page 83, c. 1165. O, avec.)

RéférencesModifier