relégation

Voir aussi : relegation

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin relegatio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
relégation relégations
\ʁə.le.ɡa.sjɔ̃\

relégation \ʁə.le.ɡa.sjɔ̃\ féminin

  1. Fait de reléguer.
    • La régression est nette là où on a laissé s'installer des ghettos sociaux.Notre société porte la responsabilité d'avoir laissé s'installer ces zones de relégation, où la mixité culturelle n'existe plus. — (Abdennour Bidar, Pour une réforme de l'islam, Télérama n° 3393, janvier 2015)
    • Et Olympe s'est retrouvée, avec les gogols, en classe de perfectionnement, puisqu'il s'agit du terme exact. Perfectionnement de quoi ? Nul ne sait. De la relégation, sans doute. Et du mépris dissimulé. — (Lydie Salvayre, Les Belles âmes, Éditions du Seuil, 2010)
  2. (Spécialement) (Sport) Passage d’un club sportif au championnat de niveau inférieur en raison de son mauvais classement.
  3. (Droit) Dans la législation française du XIXe et début du XXe siècle, peine supplémentaire qui consiste à maintenir interné dans une colonie un condamné aux travaux forcés, après l’accomplissement de sa peine principale.

SynonymesModifier

PrononciationModifier


TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier