FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIVe siècle) Dénominal de l’ancien français relat (« rapport, récit »), du latin relatus (« rapport »), de referre (« référer, rapporter »).

Verbe Modifier

relater \ʁə.la.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Rapporter, mentionner, citer.
    • Quelques journaux manquaient à la collection. C’étaient ceux qui relataient comment Charlotte, condamnée à mort, avait vu sa peine commuée en celle des travaux forcés à perpétuité. Pourquoi cette mesure de grâce ? — (Jules Mary, Les filles de la Pocharde, 1897-1898)
    • Veuillez me relater les faits, je vous prie. — (Xavière Decologne, Barry-John Mc Mahon, Baptiste Ribat, Le félin, in Nouvelles policières, éditions Balthazar, avril 2003)
    • Les policiers de la MRC des Collines ont été appelés à intervenir dans une résidence du chemin de la Moisson aux alentours de 23 h 30, relate le sergent Claude Denis de la Sûreté du Québec (SQ). — (Nora T. Lamontagne, « Un homme accusé du meurtre de son père en Outaouais », Le journal de Montréal, 17 novembre 2020)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

HomophonesModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Déverbal de relat (« rapport »).

Verbe Modifier

relater \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Relater, rapporter.
    • Et relata son message bien et duement, ainsi qu'il appartenoit. — (Froissart)

Dérivés dans d’autres languesModifier

Verbe Modifier

relater \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Variante de relatter.

RéférencesModifier