Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Verlan) Verlan de lourd (\luʁ\) par inversion du son \lu\ et du son \ʁ\ auquel est rajouté un « e » \ə\ pour le rendre euphonique. Le sens de lourd est celui de « pesant », en parlant de la présence d’une personne.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin relou
\ʁə.lu\

relous
\ʁə.lu\
Féminin reloue
\ʁə.lu\
reloues
\ʁə.lu\

relou \ʁə.lu\

  1. Irritant ou frustrant, en parlant notamment d’une personne.
    • J’y ai assisté, à tes méthodes de drague, figure-toi ! Elles étaient d’un relou ! — (Gudule, Le bal des ombres, Mijade, 2008, p. 84)
    • Les « Mad Men » […] fument un max, enchaînent les blagues reloues, et se comportent en rois du monde. — (20 Minutes Paris, 12 juin 2009)
    • Pitou, t’es d’un « relou », c’est fou ça ! — (20 secondes, Bernac, 1er juillet 2010)
    • Faut que tu te lèves, que tu te tapes le R.E.R., que tu répondes pas quand le patron te donne des ordres pour taffer un truc de merde. Trop relou. — (Rodophe Bléger, Aux larmes sauvageons !, Éditions Erinnyes, 2012, p. 24)
    • Pour beaucoup, avoir un compte Facebook est déjà un grand pas en avant dans la modernité afin de ne pas être un has-been ou un yeuve relou. — (Matthieu Matthys, « Les stars boudent, Snapchat s’effondre en bourse », Le Suricate Magazine, le 28 mars 2018.)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier


HomophonesModifier

AnagrammesModifier