FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de luire avec le préfixe re-.

Verbe Modifier

reluire \ʁə.lɥiʁ\ intransitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Briller, luire en réfléchissant la lumière.
    • La mer reluisait comme un miroir. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Remonte, remonte, cria la jeune femme ; je vois reluire des épées, je vois briller la mèche d’une arquebuse. C’est un guet-apens. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre IX)
    • Tout cela est neuf ; le cuivre et l’acier de la locomotive reluisent, les voitures sont éclatantes, […]. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. V, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • C'est un étalon barbe, pas grand, mais bien formé et bien musclé, un alezan étoile de blanc au front, dont la robe dorée, la queue et la crinière blondes, longues et fournies, reluisent au soleil. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 112)
  2. (Figuré) Paraître avec éclat.
    • La vertu reluit davantage dans l’adversité.

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier