rembourré

Voir aussi : rembourre

FrançaisModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin rembourré
\ʁɑ̃.bu.ʁe\

rembourrés
\ʁɑ̃.bu.ʁe\
Féminin rembourrée
\ʁɑ̃.bu.ʁe\
rembourrées
\ʁɑ̃.bu.ʁe\

rembourré \ʁɑ̃.bu.ʁe\

  1. Garni de bourre (laine, crin, kapok).
    • Les charpoys les plus communs et les plus durs, ou même un simple paillasson, remplacent les luxueux coussins et les matelas bien rembourrés sur lesquels les Luknois reposent ordinairement. — (La cour d'un roi d'Orient, ou les Distractions de Nussir-u-Deen, souverain de Luknow, (de William Knighton, non indiqué), traduit de l'anglais par Bénédict-Henri Révoil, Paris : chez J. Vermot, 1865, page 230)
  2. Habillé d’épais vêtements.
    • Le trotteur détalait, l’énorme derrière de Piotr dans ses vêtements rembourrés (plus un cocher était rembourré, plus il était élégant !), nous protégeait des morceaux de neige renvoyés par les sabots du cheval. — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 253)
  3. (Populaire) Bien en chair.
  4. (Populaire) Qui est doté de rondeurs excitantes, en parlant des seins ou des fesses des femmes.
    • La petite, qui roulait sur ses vingt ans, était aguichante au possible, mince et rembourrée, les yeux clairs, mouillés de candeur vicieuse. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 30)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe rembourrer
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
rembourré

rembourré \ʁɑ̃.bu.ʁe\

  1. Participe passé masculin singulier de rembourrer.

AnagrammesModifier