FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De migrer, avec le préfixe re-.

Verbe Modifier

remigrer \ʁə.mi.ɡʁe\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Migrer à nouveau, le plus souvent vers son pays d'origine.
    • Les résultats soulignent également des logiques migratoires différentes selon le pays d’origine. Par rapport aux Portugais, les hommes immigrés originaires du Maghreb ont plus de chances de remigrer, alors que les Asiatiques du Sud-Est semblent s’installer en France de façon plus pérenne — (Louise Caron, « De qui mesure-t-on l’intégration ? Remigration des immigrés et insertion professionnelle en France », Population, 2018, n° 3, vol. 73, p. 512).
  2. Rapatrier des immigrés ou leurs descendants.
    • C'est au nom de l'humanitaire que des identitaires veulent prendre la mer, pour empêcher les migrants de réussir leurs terribles traversées, pour « remigrer » l'Afrique en les « raccompagnant » vers les côtes libyennes — (« Le bateau Defend Europe veut empêcher les migrants de traverser la Méditerranée », France Culture, 11 juillet 2017).
    • [...] Un groupe de jeunes migrants séjournant en France sans droit ni titre, occupe actuellement le bâtiment de la faculté des lettres ainsi que le château du Tertre qui appartient à l'université. [...] Il serait donc opportun d'évacuer ces jeunes étrangers en situation irrégulière, et de faire remigrer la quasi-totalité d'entre eux, qui viennent de pays réputés sûrs, c'est à dire sans aucune zone de belligérance — (Gilbert Collard, « Préférence étrangère et sanctuarisation de l’université de Nantes ? Question n° 4341 », Journal officiel de la République française, 2 janvier 2018, p. 26).

PrononciationModifier