Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

De renart (« rusé »).

Nom commun Modifier

renardie \ʁə.naʁ.di\ féminin

  1. Ruse, déloyauté, action de renard.
    • J'aim miex devant les gens orer,
      Et affubler ma renardie
      Du mantel de papelardie.
      — (Guillaume de Lorris et Jean de Meung, Le Roman de la Rose, XIIIe siècle, ligne 11715)
      J'aime mieux prier devant les gens et couvrir ma ruse du manteau de la fausse dévotion.
    • Vilain, despoulle ton chasuble, Qui ta grant renardie afuble ; Il te fault un pou espoullier.— (Mart. de St-Denis, XVe siècle)
      Enlève ton manteau, paysan, qui cache ta grande ruse. Il faut un peu te montrer.

SynonymesModifier

RéférencesModifier