renflement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Dérivé de renfler, avec le suffixe -ment.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
renflement renflements
\ʁɑ̃.flə.mɑ̃\

renflement \ʁɑ̃.flə.mɑ̃\ masculin

  1. État de ce qui est renflé.
    • Un jour, en bateau, voulant manier la godille à grand renflement de biceps, il tombait dans la Loire ; une autre fois, qu’il caracolait à la portière du landau, sa bête le serrait si durement contre la roue, qu’on était obligé de le garder et cataplasmer à la chambre plusieurs jours. — (Alphonse Daudet, L’immortel, 1888)
  2. (Architecture) Augmentation insensible du diamètre d’une colonne depuis la base jusqu’au tiers de la hauteur du fût.
  3. (Botanique) Endroit où une tige, un rameau, etc., est comme enflé, dilaté.
    • La tige de cette plante a plusieurs renflements.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier