repencher

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De pencher, avec le préfixe re-.

Verbe Modifier

repencher \ʁə.pɑ̃.ʃe\ intransitif, pronominal ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se repencher)

  1. Pencher à nouveau.
    • Abel, mon compagnon quotidien, Abel à qui seul je pouvais parler et vers qui, dans ma solitude, me repenchaient sans cesse faiblesse, besoin plaintif de sympathie, défiance de moi, et, dans mon embarras, crédit que j’attachais à son conseil, malgré la différence de nos natures, ou à cause d’elle plutôt… — (André Gide, La porte étroite, 1909, Le Livre de Poche, page 87)
    • Elle se repencha sur son tricot et se remit à marmonner en relevant parfois la tête devant l’être imaginaire auquel elle s’adressait. — (A. L. Dominique, Gaffe au gorille, Gallimard, 1954, page 12)

PrononciationModifier