Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de repousser et de limite.

Locution verbale Modifier

repousser ses limites (se conjugue → voir la conjugaison de repousser)

  1. Aller au delà du commun ou de l'habitude ; se dépasser.
    • Christophe Colomb n'était rien d'autre qu'un homme qui voulait repousser ses limites en repoussant les limites du monde. — (Jean Mettelus, Christophe Colomb, dans Les apports du Nouveau Monde à l'Ancien : actes du colloque du FESTAG (Festival des arts de Guadeloupe) des 23-25 juillet 1991, Paris : Karthala, page 47)
    • Par la suite, ils s'attaquent à la traversée du massif enneigé des Apennins, particulièrement difficile, mais les trois hommes repoussent leurs limites et réussissent à passer à travers les lignes allemandes à proximité du village d'Alfedena […]. — (Christophe Prime, Les commandos SAS dans la Seconde Guerre mondiale, Tallandier, 2013)
    • Cela se vérifie à chacune de nos missions : il faut toujours que tu repousses tes limites. — (Abigail Gordon, Une si troublante rencontre, Harlequin, 2007)

TraductionsModifier

PrononciationModifier