Étymologie

modifier
Dérivé de prêter, avec le préfixe re-.

Attestations historiques

modifier
  • (XIVe siècle) Aucune fois advient que à celui qui a emprunté il n’est pas convenable que l’en l’y represte autre fois. — (Oresme, Éthique 261)

reprêter \ʁə.pʁe.te\ ou \ʁə.pʁɛ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Prêter de nouveau.
    • Il me priait, dès que la copie serait prête, de lui reprêter l’écrit. — (Pierre Bayle, Lettre 5 décembre 1690)

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier