Voir aussi : répulser

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De pulser, avec le préfixe re-.

Verbe Modifier

repulser \ʁə.pyl.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Pulser de nouveau.
    • D’abord éviter de repulser au même endroit car la zone que vous venez d’arroser s’est refroidie. En pulsant au même endroit, vous allez donc envoyer de l’eau dans un endroit déjà refroidi et il est quasiment certain que des gouttelettes retomberont, vous faisant alors croire que le ciel gazeux est froid, ce qui est faux. — (flashover.fr)

Moyen françaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin repulsare.

Verbe Modifier

repulser \ʁə.pyl.se\

  1. Repousser.
    • Et se voyant ledit Laurens injurié
      dudit Orlande et voullant repulser l’outraige que luy faisoit
      tira une espee qu’il portait a son cousté, mise qu'il avoit de
      coustume fere auparavant ne pensant toutesfoiz en bleczez ledit
      Orlande, mais du plat dicelle le fere soy reculler […]
      — (Rémission pour Pierres Lorens, 27/09/1531)
    • Et tellement que, au moyen des saillies et grans vaillances que firent sur luy ceux de dedens, luy convint soy en retourner bien honteusement et à sa grant perte vers Abbeville, etfist courir lors le grant bruit de mettre le siege devant la ville de Noyon, et icelle avoir par force : à quoy luy fut bien resisté par le sire de Crussol et autres vaillans capitaines pour le Roy, qui se vindrent loger dedens, et qui la fortifierent d’engins, de vivres et autres choses, pour repulser sa dampnee fureur. — (Mémoires de messire Philippe de Comines, seigneur d’Argenton, page 426)