respectif

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin scolastique respectivus (« relatif à »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin respectif
\ʁɛs.pɛk.tif\

respectifs
\ʁɛs.pɛk.tif\
Féminin respective
\ʁɛs.pɛk.tiv\
respectives
\ʁɛs.pɛk.tiv\

respectif \ʁɛs.pɛk.tif\

  1. Qui concerne chacune d’elles par rapport aux autres, en parlant de deux ou de plusieurs personnes, de deux ou plusieurs choses.
    • Tous trois venaient ouvrir les bureaux, les nettoyaient entre sept et huit heures, lisaient les journaux ou politiquaient à leur manière sur les affaires de la division avec d’autres garçons, échangeant entre eux leurs renseignements respectifs. — (Honoré de Balzac, Les Employés, édition définitive)
    • Ce questionnement a poussé Cristo et Romane, deux amis d’enfance, à quitter leurs jobs et vies urbaines respectives pour se lancer dans un tour de France des écolieux pendant un an. — (Romane Rostoll, ‎Cristo Corbeau, Vivre en écolieux, 2022)
    • Nanou avait appris à « faire chabrol ». Il était revenu triomphant et à table, proposait à Papa, entre hommes, de mettre du vin dans le reste de leur soupe respective. — (Odile Marcel, Une éducation française, Presses Universitaires de France, 2015)
  2. (Grammaire) (Désuet) Qualifia, la forme du cas régime utilisé à l’égard du complément d’objet sur lequel se fait l’action du verbe.
    • Au XVIIIe siècle, cependant, les grammaires traitent de plus en plus précisément les compléments du verbe et proposent une esquisse de terminologie pour ce type de complémentation. Buffier (1709) propose ainsi que, dans la phrase Il faut sacrifier la vanité au repos, la vanité soit le régime absolu et au repos, le régime respectif. — (Sophie Piron, La grammaire du français au XVIIIe siècle, 2e partie, Correspondance, volume 14, n0 3, février 2009)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier