ressasser

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de sasser avec le préfixe itératif re-.

Verbe Modifier

ressasser \ʁə.sa.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Repasser au sas, c’est-à-dire au tamis.
    • Ressasser de la farine, du plâtre.
  2. (Figuré) Revenir sans cesse sur les mêmes pensées dans son esprit.
    • Ressasser de mauvais souvenirs.
    • Le pire du pire, dans ce boulot, c’était le temps qu’il te laissait pour ressasser ton malheur, vu qu’il n’exigeait aucun effort intellectuel. Je ruminais pendant des heures, pestais contre ce job à la con à la portée de n’importe quel robot, trépignais d’impatience à l’idée de voir un jour triompher le communisme intégral et me torturais les méninges pour imaginer des alternatives à ce système qui condamne des millions d’êtres humains à ce genre de boulot à vie. — (David Graeber, traduit par Élise Roy, Bullshit jobs, Les liens qui libèrent, 2018, ISBN 979-10-209-0633-5)
  3. (Figuré) Redire de manière lassante.
    • Par avance, il sait ce qu'il trouvera d'imparfait, de médiocre, de mal, d'immuable, en dépit des conseils, des admonestations ou reproches qu'il prodigue et ressasse à chaque inspection. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Il leur ressassait l'éternelle coalition des anarchistes et des royalistes — (Ludovic Sciout, Le Directoire, Seconde partie, t. 4, Paris, 1897, page 321)
    • Nos livres d'école nous ressassaient que ces Gaulois au grand cœur ne craignaient rien, sinon que le ciel ne tombât. — (Marguerite Yourcenar, Archives du Nord, Gallimard, 1977, pages 23-24)
    • Fatigués d’entendre sempiternellement les mêmes propos, les mêmes rires, les mêmes plaisanteries mille fois ressassées et recrachées, les « lièvres » s’étaient réjouis de l’arrivée de quelqu’un pour qui tout serait nouveau. — (Israël Joshua Singer, De fer et d'acier, 2016)
    • Le brigadier de la BRI, ancien bacqueux, assis à l'arrière du véhicule de surveillance, songea à l'avertissement qui lui avait été ressassé à chaque étape de son recrutement : « Attention à ne pas vous tromper de job. À la BAC, vous interpellez tous les jours des délinquants, ce ne sera pas le cas chez nous. […]. » — (Georges Maury-Daniel, Maudits partenaires, BoD-Books on Demand, 2019)

SynonymesModifier

DérivésModifier

NotesModifier

  • Ressasser est un des plus longs mots palindromes de la langue française.

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier