Voir aussi : réuser

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Apparenté[1] au provençal rahusar (« gruger, ronger »), plus avant, d’origine obscure :
  1. l’apparenter[1] à l’espagnol rehusar (« refuser »), à l’italien rifusare (« refuser »), au catalan refusar pose un problème phonétique en n’expliquant pas la chute du \f\ en ancien français et n’est pas satisfaisant du point de vue sémantique ;
  2. Gröber[2] propose comme étymon le latin *retusare itératif de retundere (« rabattre, émousser ») ce qui explique parfaitement le sens de « rogner » du provençal rehusar et celui de « rebattre, rabattre » de l’ancien français. Au niveau phonétique, la chute du \t\ est régulière → voir muer et muter.

Verbe Modifier

reüser \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Repousser, refouler, écarter, faire fuir.
    • Et de premier assaut l'ost des Romains les fist ruser arrere. — (BERCHEURE, f° 50, recto. XIVe s.)
    • Reusez vous du chemin, car je ne puis tenir mon cheval
  2. Reculer.
    • À la feie Engleiz reuserent,
      Et à la feie retornerent.
      — (Rou, V. 13189, XIIe s.)
  3. S'éloigner, se répandre au loin.
    • Par ma foi, chastelain, on ne doit pas ruser
      Se je devoie ci o ma gent demourer,
      Si n'en porrez vous jà un denier enbourcer.
      — (Guesclin. 5146)

VariantesModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de reuse avec le suffixe -er.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
reuser
\riːˈjuːs\
reusers
\riːˈjuːs.ɪz\

reuser

  1. Celui qui réutilise.

VariantesModifier