Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin rhetor (« maître d’éloquence »), emprunté au grec ancien ῥήτωρ, rhêtor (« orateur »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
rhéteur rhéteurs
\ʁe.tœʁ\

rhéteur \ʁe.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : rhétrice)

  1. (Antiquité) Celui qui enseignait la rhétorique et qui ordinairement faisait profession de donner des règles et des préceptes d’éloquence, soit de vive voix, soit par écrit.
    • Parmi les plus célèbres rhéteurs de la Grèce, on compte Isocrate et Longin.
    • [La rhétorique] est un savoir-faire nouveau […] instituant un rapport original au savoir : sa transmission au sein d’écoles où enseignent des maîtres en la matière, les rhéteurs. — (Philippe Breton, La parole manipulée, La Découverte / Poche, 2000, page 59)
  2. Orateur éloquent.
  3. (Péjoratif) Personne dont l’éloquence consiste en un style apprêté, emphatique et déclamatoire.
    • N’attendez de moi ni définition, ni division de rhéteur. Rien ne serait plus déplacé. — (Érasme, Éloge de la folie, 1509, Traduction de Thibault de Laveaux en 1780)

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • rhéteur sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier