FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Participe présent adjectivé du verbe rire.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin riant
\ʁi.jɑ̃\

riants
\ʁi.jɑ̃\
Féminin riante
\ʁi.jɑ̃t\
riantes
\ʁi.jɑ̃t\

riant \ʁi.jɑ̃\

  1. Qui annonce de la gaieté, de la joie.
    • Un visage riant. - Une mine riante. - Un œil riant. - Il vint à moi d’un air riant.
  2. Qui est agréable à la vue ; qui plaît aux yeux.
    • […] ils nous ont décrit des campagnes riantes et bien cultivées […] — (Adriano Balbi, La Population des deux mondes, Revue des Deux Mondes, tome 1, 1829)
    • On ne pouvait voir de fille plus fraîche, plus riante ; elle était blonde, avec de beaux yeux bleus, des joues roses et des dents blanches comme du lait ; elle approchait de ses dix-huit ans […] — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • La vue des fertiles et riantes campagnes de l'Anatolie donna aux Gaulois le désir de s'y transporter. Ils s'emparèrent de quelques barques et passèrent en Bithynie. — (Alexandre M. Raymond, Une ville célèbre, Angora, (L'antique Ancyre) depuis Brennus, célèbre chef des Gaulois (240 A. av. J.C.) jusqu'au chef célèbre Moustapha Kémal Pacha, rénovateur de la Turquie (1923), Prague : chez M. Schulz, 1923, page 4)
    • Est-il possible qu’une riante et saine commune de France ait pu ainsi, en pleine paix, se trouver frappée à mort, délaissée comme une maremme aux souffles empoisonnés? — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  3. Qui est gracieux, agréable à l’esprit.
    • Des idées riantes. - Je m’en fais une image riante.
    • Quand nous arrivions le soir dans une mauvaise auberge ou dans une grange, harassés par la fatigue, mouillés jusqu’à la chemise, crottés jusqu’aux cheveux, je ne me couchais point avec des idées riantes. — (Hector Malot, Sans famille, 1878)

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe rire
Participe Présent riant
Passé

riant \ʁi.jɑ̃\

  1. Participe présent de rire.
    • Les Français disaient en riant que nous étions « complètement beïdanisées ». — (Odile du Puigaudeau, Pieds nus à travers la Mauritanie, 2013)

PrononciationModifier

RéférencesModifier

AnagrammesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

riant \Prononciation ?\ masculin ou masculin et féminin identiques

  1. Riant.
    • Sa face vit riante et bele — (La vie de saint Gilles, édition de Bos et Paris, page 93, c. 1170. Face, visage.)
    • bouche riant — (Meraugis de Portlesguez, édition de Henri Michelant, page 50, 1225-35)