ribambelle

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ribambelle ribambelles
\ʁi.bɑ̃.bɛl\

ribambelle \ʁi.bɑ̃.bɛl\ féminin

  1. (Familier) Kyrielle ; longue suite.
    • Il […] regarda longuement cette ribambelle de maisons et d’arbres qui semblaient se donner la main et sauter devant ses yeux une gigantesque farandole. — (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1877)
    • Rue de l’Exposition, à Grenelle, grouillait autour de ce malheureux une ribambelle de malfichus. — (Georges Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir, 1893)
    • […] et sa voix monotone me narrait, avec une complaisance affreuse, la mort, dans le souterrain du palais du gouverneur, de plusieurs familles et d'une ribambelle d’enfants. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
    • Lors de cette conférence, on a vu l’ancien maire de New York se présenter au micro pour impliquer dans la fraude électorale qu’il entend démasquer une ribambelle de vilains, allant du dictateur vénézuélien décédé Hugo Chavez à l’incontournable Bonhomme sept-heure de la droite fêlée complotiste, George Soros. — (Pierre Martin, La sombre comédie d’un président qui s’accroche désespérément au pouvoir, Le Journal de Québec, 22 novembre 2020)
  2. (Tapisserie) Frise de tapisserie.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

RéférencesModifier