Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Déformation de « les Itals », apocope de « les Italiens » [1]
Ce mot vient des titres de séjour des immigrés italiens sur lesquels étaient mentionnés « r.ital » pour « réfugié italien ». [2]


Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
rital ritals
\ʁi.tal\

rital \ʁi.tal\ masculin (pour une femme on dit : ritale)

  1. (Péjoratif) Italien ; personnage d’origine italienne.
    • Je connaissais les ritals, comme Tanesi, Penna, Livi, les espingouins, comme Lopez, les youds, comme Silberman, dit Bébert, Grumblat, Rotman, Gutenberg, les portos, les pollacks, les négros, mais les crouilles, je ne voyais pas qui pouvait l’être parmi nous. Tanési prétendait que Belkacem en était. — (Gérard Mordillat, Rue des Rigoles, Calmann-Lévy, 2002)
  2. (En particulier) (Vieilli) Nom donné aux immigrés italiens arrivés avant et après la Seconde Guerre mondiale pour travailler en France ou en Belgique.
    • Entends-tu ? Des Italiens, des cambrioleurs italiens, ou, si tu veux, des « ritals », qu’on les appelait, avaient c’t or dans leurs poches. Fallait voir. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)

SynonymesModifier


TraductionsModifier

RéférencesModifier

  • [1] : « Jean-Paul colin, Jean-Pierre Mével, Christian Leclère, Dictionnaire de l’argot français et de ses origines, Larousse, Paris, 2002 (pour la nouvelle édition ; première édition 1990)
  • [2] : Routard, Paris exotique (lefigaro.fr/voyages/2017/11/21/30003-20171121ARTFIG00018-paris-le-tour-du-monde-en-20-arrondissements.php)
  • « rital », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage
  • rital sur l’encyclopédie Wikipédia