Ouvrir le menu principal

Conventions internationalesModifier

Symbole Modifier

rog

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du roglai du Nord.

RéférencesModifier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De point d’interrogation

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
rog rogs
\ʁɔg\

rog \ʁɔɡ\ masculin

  1. (Argot des typographes) « ? » ou point d’interrogation

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

RéférencesModifier

AfarModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

rog \Prononciation ?\

  1. (Météorologie) Pluie.

AfrikaansModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

rog \Prononciation ?\

  1. (Botanique) Seigle.

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Du latin rubeus.

Adjectif Modifier

rog masculin

  1. Rouge.

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Bas-sorabeModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux slave рогъ, rogŭ.

Nom commun Modifier

rog \Prononciation ?\ masculin

  1. (Zoologie) Corne.
  2. (Musique) Cor (instrument de musique).

RéférencesModifier

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Apparenté au gallois rhwyg, plus avant de l’indo-européen commun *reikh[1] qui donne aussi le grec ancien ἐρείκω, ereíkô (« rompre »), le latin rima (« fente »), rixa (« rixe »), l’allemand Reihe (« rang »). Pour le sens de « coassement » → voir rima, ringor et rictus en latin.
Voir rogue en ancien français.

Nom commun Modifier

rog \ˈroːk\ masculin (pluriel : rogoù \ˈroːɡu\)

  1. Déchirure.
  2. Coassement.

Apparentés étymologiquesModifier

Forme de verbe Modifier

rog \ˈroːk\

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe regañ/regiñ/rogañ/rogiñ.
    • Sell, ar vag-ze a rog dour, aze, hañ ! — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Première partie - Le langage figuré, 2ème ed. revue et augmentée 1970, page 75)
      Regarde (comme) ce bateau-là fend l’eau, hein ! (il va vite).
  2. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe regañ/regiñ/rogañ/rogiñ.

RéférencesModifier

  1. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage

CroateModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux slave рогъ, rogŭ.

Nom commun Modifier

rog \Prononciation ?\

  1. (Zoologie) Corne.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.


Nombre Singulier Pluriel
Nom rog
\--\
roggen
\--\
Diminutif roggetje
\--\
roggetjes
\--\

rog

  1. (Ichtyologie) Raie (poisson).

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 94,8 % des Flamands,
  • 96,1 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]


SlovèneModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux slave рогъ, rogŭ.

Nom commun Modifier

rog \Prononciation ?\

  1. (Zoologie) Corne.

AnagrammesModifier