Voir aussi : Rosaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1495) Du latin rosarium (« champ de rose, roseraie ») qui a pris le sens de « guirlande de roses dont on couronnait la Vierge » en latin ecclésiastique.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
rosaire rosaires
\ʁo.zɛʁ\

rosaire \ʁo.zɛʁ\ masculin

  1. (Religion) Grand chapelet consacré à la Vierge, composé de quinze dizaines de petits grains appelés ave, précédées chacune d’un grain plus gros appelé pater.
    • Messire ermite, quand vous seriez le plus saint de tous les ermites qui aient jamais porté la barbe ou compté les grains d’un rosaire, vous ne me déterminerez pas à suivre une telle route cette nuit. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Elle priait à voix basse devant le chevalier, comme elle aurait pu faire devant le Christ ou devant un martyr, et tenait à la main un rosaire à grains d’ébène incrustés de nacre. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Les moines tondus se promènent là-bas, silencieux et méditatifs, un rosaire à la main. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Toujours, lorsqu’il voyait Mme Bavoil, elle priait ; devant ses fourneaux, lorsqu’elle ravaudait […] partout, elle égrenait son rosaire, sans trêve. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Je pourrais comparer ce qu’une telle galerie de souvenirs représente à mes yeux à ce qu’était pour moi, avant que j’eusse sept ans, le rosaire qui pendait à la tête de mon lit : le monde abrégé en dizaines (avec un grain plus gros séparant les dizaines et une croix au bout) susceptible d’être tenu dans ma main. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 39)
    • Un peu plus tard, quand soufflant ses bougies et ôtant son étole, s'est éloigné l'artisan de son salut, l'extrémisée n'a plus voulu prendre aucun risque et s'est confinée dans l'état de grâce, égrenant du rosaire, cinq et cinq font dix, sur les doigts de sa main gauche. — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 258)

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • rosaire sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier