rose-orangé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De rose et orangé.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin rose-orangé
\Prononciation ?\

roses-orangés
\Prononciation ?\
Féminin rose-orangée
\Prononciation ?\
roses-orangées
\Prononciation ?\

rose-orangé \ʁoz.ɔ.ʁɑ̃.ʒe\

  1. Rose avec une nuance orangés.
    • J’allumais la cuisinière à gaz et contemplais la flamme bleue à filets roses-orangés ou la fleur de vapeur du ventilateur bourdonnant. — (Laure Hinckel, Douze écrivains roumains, 2005, page 135)
    • J’entrais dans la pièce, admirais les moulures des hauts murs d’un rose pâle, exceptionnellement colorés par le lampadaire à la lumière rose-orangée qui diffusait son atmosphère tamisée tout autour de nous. — (Axelle Bessière, Sous le ruban rouge, tome I, 2015, page 632)
    • Denti et pagre : s’il est aussi méfiant que le pagre et lui ressemble comme un frère jumeau, la robe du denti est plus bleutée alors que celle du pagre est rose-orangée. — (revue Pêche en mer, août 2005, page 66)
    • COULEUR incolore, violet, pourpre, vert, jaune, orangé, rose, rose-orangé (« Padparadscha »), noir (étoilé), parfois polychrome ou dichroïque — (Jean-Claude Boulliard, Pierres précieuses : Guide pratique d’identification, page 276)

TraductionsModifier