FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot dérivé de roue avec le suffixe -age [1], du latin, rotaticum (« impôt pour le droit de rouler ») [2], de rotare (« rouler [sur une voie] »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
rouage rouages
\ʁwaʒ\

rouage \ʁwaʒ\ masculin

  1. Élément de roue.
    • Bois de rouage, celui qu’on emploie à faire des roues.
  2. (Mécanique) Chacune des pièces qui concourent au fonctionnement d’une machine.
    • Un rouage du moteur s’est brisé. Les rouages d’une montre, d’une locomotive.
    • Jetant l’ouvrier dans la bourdonnante oisiveté de la caserne, il détourne l’être jeune et robuste du métier qu’il connaît, des activités que lui confère un long apprentissage, ne lui demandant autre chose, en retour, que d’obéir sans raison, d’obéir sans honneur, d’obéir comme une brute, comme un rouage silencieux dans un appareil de mort. — (Laurent Tailhade, Discours pour la Paix, Lettre aux conscrits, L’Idée libre, 1928, p. 21-30)
  3. (Figuré) Chaque élément participant au fonctionnement d’un ensemble.
    • Ceux qui ne souffrent pas très cruellement ont une sensation de malaise. Ils comprennent qu'il se passe quelque chose d'anormal, que les rouages sociaux sont faussés. — (Remy de Gourmont, Pendant l'Orage, Mercure de France, 1915, p. 51)
    • Car la culture devient vite un enfer pour qui n’est pas de la partie, ne maîtrise pas les rouages, croit – à tort – que c’est plus aisé de la bouger que de réformer la SNCF, ne sait pas tenir tête aux artistes. — (Michel Guerrin , « Ministère de la culture : « Franck Riester sera-t-il l’oiseau rare qui bousculera ce petit mammouth ? » », Le Monde. Mis en ligne le 19 octobre 2018)
    • Les médias demeurent un rouage du théâtre de la politique, mais on sent bien qu’ils façonnent de moins en moins les opinions. — (Bernard Poulet, La fin des journaux et l’avenir de l’information, Gallimard, 2009, page 96)
  4. (Histoire) (Au Moyen Âge) Paiement de la location des places occupées dans les foires ou les marchés par les marchands étrangers.
  5. (Histoire) (Droit d’Ancien Régime) Péage pour circuler sur les routes.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

Nom commun Modifier

rouage \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de roage.

RéférencesModifier