FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Probablement de roupille, dialectal pour « guenille, vêtement en lambeaux », avec substitution du suffixe -ette.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
roupette roupettes
\ʁu.pɛt\

roupette \ʁu.pɛt\ féminin

  1. (Populaire) voire (Vulgaire) Testicule. → voir couille, roubignole, rouston, etc.
    • Tu nous casses les roupettes avec tes histoires.
    • Monsieur l’curé a un carrosse
      Ses roues pètent sur le pavé.
      Ses roues pèt– papa
      Ses roues pèt– maman
      Ses roues pètent sur le pavé
      — (Le Vieux Curé de Paris, chanson)
    • Parce que, si on était dans le Midi, reprit Maillat, ça serait rudement bath. On s'étendrait sur le sable, et on se chaufferait les roupettes au soleil. — (Robert Merle, Week-end à Zuydcoote, 1949, réédition Le Livre de Poche, page 34)
    • — C'est fou ce que ça te change de bouille d'avoir la barbe. Avec tes cheveux frisés en poil de roupette, tu as tout de l'empereur assyrien. C'est tout juste si on ne s'attend pas à voir des perles dans ta barbe. — (Robert Merle, Week-end à Zuydcoote, 1949, réédition Le Livre de Poche, page 41)
  2. (Cuisine) (Normandie) Digestif fait de griottes macérées dans de l’eau de vie.

NotesModifier

  • Ce terme est généralement utilisé au pluriel.

DérivésModifier

SynonymesModifier

  roupette figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : testicule.

TraductionsModifier