Français modifier

Étymologie modifier

(Siècle à préciser) Déverbal de roupiller avec le suffixe substantivant -on.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
roupillon roupillons
\ʁu.pi.jɔ̃\

roupillon \ʁu.pi.jɔ̃\ masculin

  1. (Populaire) Somme, sieste. Ne s’emploie le plus souvent qu’à la suite du verbe piquer.
    • Kovaliov entra chez lui au moment où il s’étendait, grognait et disait : “Ah, un petit roupillon de deux heures !” — (Nikolaï Gogol, Les nouvelles de Petersbourg – Le nez, 1835 (traduction d’André Markowicz, réédition Éditions Acte Sud, 2007, page 88))
    • Si Billy avait été capable d’un tel choix, il est probable qu’il aurait élu comme exemple de félicité suprême son petit roupillon inondé de soleil au fond de la voiture à cheval. — (Kurt Vonnegut, Abattoir 5, 1969 ; traduit de l’anglais américain par Lucienne Lotringer, 1971, page 172)
    • « J’ai fait un gros roupillon » vous apprenait-elle au téléphone en milieu d’après-midi, alors que la veille elle était dans tous ses états, ayant « rien dormi » de toute la nuit. — (Lionel Labosse, M&mnoux, Publibook, 2018, page 464)

Synonymes modifier

Dérivés modifier

Apparentés étymologiques modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Homophones modifier