Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1 et adjectif 1) (1589) : Du latin regalis.
(Nom commun 2 et adjectif 2) (Début du XXIe siècle). Du nom de famille de la politicienne socialiste Ségolène Royal.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
royaliste royalistes
\ʁwa.ja.list\

royaliste \ʁwa.ja.list\ masculin et féminin identiques

  1. Qui soutient les valeurs d’une reine ou d’un roi.
    • Friand de la lame il s’est, sous la Restauration, aligné, une douzaine de fois, aux côtés des « brigands de la Loire » en face des gentilshommes royalistes. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p.14).
  2. Qui soutient les valeurs de Ségolène Royal.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
royaliste royalistes
\ʁwa.ja.list\

royaliste \ʁwa.ja.list\ masculin et féminin identiques

 
La royaliste Émilie de Sainte-Amaranthe (nom 1)
 
Le royaliste Arnaud Montebourg (nom 2)
  1. Personne partisane de la monarchie, du royalisme.
    • Les royalistes inaugurèrent leurs triomphes dans l’Ouest par d’épouvantables tueries. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879).
    • Les royalistes furent victimes de génocide par le décret du 1er août 1793 : « Ici, le Comité, d’après votre autorisation, a préparé des mesures qui tendent à exterminer cette race rebelle...».
  2. Personne partisane de la politicienne Ségolène Royal.
    • C’est pourquoi la mise en parallèle de l’émeute électorale du 29 mai 2005 et de la sédition royaliste de 2006-2007 s’impose. Il importe peu que Ségolène Royal ait préconisé le oui au fameux référendum : beaucoup de partisans du non se reconnaissaient dans sa démarche, — (Jacques Julliard, La Reine du monde. Essai sur la démocratie d'opinion, Paris, Flammarion, 2010).

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • royaliste sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier