FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De royaume.

Verbe Modifier

royaumer \ʁwa.jo.me\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se royaumer)

  1. (Suisse) Se prélasser.
    • Mais ce soir, par cette roille du tonnerre, ils seront d'obligés de se mettre à la chotte : il faudrait être quatre fois mi-fou pour se royaumer par déhors avec un temps pareil. — (Benjamin Vallotton, Monsieur Potterat se marie ..., F. Rouge éditeur, 1906, p.73)
    • On se met les pieds au frais, on boit des canons de blanc. On se royaume, ça soleille dur. — (Roger Nimier, Le Hussard bleu, Éditions Gallimard, 1950)
    • Elle ne se royaumait pas, à l'époque : elle trimait. — (Monique Laederach, Les noces de Cana, Lausanne : L'Age d'Homme, 1996, p.65)
    • Ici, tout est conçu pour que le client puisse se royaumer dans le confort. Vous avez même la possibilité de vous isoler dans des lits à baldaquins […]. — (Michel Vergères, Le Pisteur 6 : Le bruyant silence, Éditions Publibook, 2011, p.139)

TraductionsModifier

PrononciationModifier