Voir aussi : rucher, ruché

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIIe siècle) Du bas latin rūsca (« écorce »), du gaulois *rûsko (→ voir rusk en breton, gallois rhisgl, irlandais rusg). L’occitan a rusca (« écorce »), le catalan a rusc (« écorce de chêne-liège », « ruche »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ruche ruches
\ʁyʃ\
 
Des ruches. (1)
 
Ruche du 19e siècle
 
Ruche formée naturellement par un essaim en liberté
 
Mathilde Mauté en robe grise et verte avec des ruches.

ruche \ʁyʃ\ féminin

  1. Sorte de contenantlogent les abeilles.
    • De cette façon, ils ne perdirent pas de vue les abeilles chargées et après une heure d’une poursuite des plus difficiles, ils les virent arriver à leur ruche pratiquée dans le creux d’un ébénier mort. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  2. (Par extension) Ce contenant, avec les abeilles qui sont dedans.
    • Le rucher se composait de 75 ruches avec 10 à 12 k. d'abeilles. La récolte se faisait sur une petite bruyère, dite la grelotteuse (Erica cinerea). Le miel récolté était si clair, que le fond du seau en était visible. — (L'Apiculteur, vol. 63-64, Société centrale d'apiculture, 1919, page 295)
    • Malgré l'heure matinale, l'université bourdonnait comme une ruche. — (Biz, La chaleur des mammifères, Leméac, Montréal, 2017, p. 16)
  3. (Par extension) Bande plissée d’étoffe, de tulle ou de dentelle qui sert d’ornement à différents ajustements dans la toilette des femmes.
    • Julie tendit son cou à son mari, qui s’avança pour l’embrasser ; mais la marquise se baissa de telle sorte que le baiser conjugal glissa sur la ruche de sa pèlerine. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Elle garde son chapeau de jardin roussi par trois étés, à grands bords, à petit fond cravaté d’une ruche marron, et son tablier de jardinière, dont le bec busqué du sécateur a percé une poche. — (Colette, La maison de Claudine, 1922, collection Le Livre de Poche, p. 15)
    • Le dossier du lit d'acajou se détache sur les drapés du ciel de lit, avec, entrevu à gauche, un segment d'une autre couche toute pareille, soigneusement recouverte de sa courtepointe à ruches, et dans laquelle cette nuit-là personne assurément n'a dormi. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 46)
    • En robe grise et verte avec des ruches, Un jour de juin que j'étais soucieux, Elle apparut souriante à mes yeux Qui l'admiraient sans redouter d'embûches ;— (Paul Verlaine, La Bonne Chanson, 1870.)
  4. (Figuré) Foule de personnes.
  5. (Figuré) Grande agglomération, centre habité par une population nombreuse et active.
    • L’Écosse l’attendait bouche bée. Il arriva à Glasgow vers une heure, et l’on raconte que le travail ne fut pas repris avant deux heures et demie dans les docks et les manufactures de cette ruche industrielle. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 30 de l’éd. de 1921)
  6. (Figuré) Coiffure ruche, coiffure de femme qui ressemble à une ruche (cheveux longs et allongés).
  7. En paléographie, paraphe compliqué généralement formé d’entrelacs et démontrant l’habilité du signataire à maitriser l’écriture à la plume.

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

HyperonymesModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe rucher
Indicatif Présent je ruche
il/elle/on ruche
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je ruche
qu’il/elle/on ruche
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
ruche

ruche \ʁyʃ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de rucher.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de rucher.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de rucher.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de rucher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de rucher.

PrononciationModifier

  • France : écouter « ruche [ʁyʃ] »

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Francique ripuaireModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

ruche \Prononciation ?\ (voir la conjugaison)

  1. Sentir.

RéférencesModifier

  • Langenscheidt Lilliput Kölsch: Kölsch - Hochdeutsch / Deutsch - Kölsch, Langenscheidt Gmbh, 2012, Broché, 384 pages ISBN 978-3468199042, page 236