FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(c. 1800) Du suédois dialectal rotabagge (« rutabaga »), littéralement « racine boule/motte ».[1]

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
rutabaga rutabagas
\ʁy.ta.ba.ɡa\

rutabaga \ʁy.ta.ba.ɡa\ masculin

 
Rutabaga à collet vert
  1. Plante brassicacée, voisine du chou et du colza, originaire des pays du Nord, cultivée pour sa racine blanche ou jaune destinée à l’alimentation animale et humaine.
    • Sa racine, renflée, ressemble à un gros navet court ; la chair en est blanche dans le chou-navet proprement dit, jaune dans le rutabaga. — (O. Bussard, Cultures légumières, 1943)
    • Toutes nos belles pommes de terre partaient par trains entiers pour l’Allemagne, et ces mêmes wagons nous rapportaient des pommes de terre noires, des rutabagas habituellement immangeables, mais il fallait savoir s’en contenter. — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 317.)
    • Comme le rutabaga, le navet a une mauvaise et tenace réputation. Légume de disette, de pauvres, d’économie paysanne pour le navet et légume de restriction, de guerre pour le rutabaga. Pourtant, nos voisins anglais adorent le navet, il est un de leurs légumes de base ; quant au rutabaga, il semblerait qu’une certaine mode le rattrape et le venge de quelques années d’ingratitude. — (Jean-Pierre Coffe, SOS Cuisine, Paris, Éditions Stock, 2006)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   rutabaga figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : légume.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du suédois rotabaggar (« chou-rave »).

Nom commun Modifier

rutabaga

  1. Rutabaga.

OccitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Du suédois rotabaggar (« chou-rave »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
rutabaga
\rytaˈbago\
rutabagas
\rytaˈbagos\

rutabaga \rytaˈbaɡo\ féminin

  1. (Botanique) Rutabaga.