FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé savant du latin sedatio qui donne sédation. Référence nécessaire

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin sédatif
\se.da.tif\

sédatifs
\se.da.tif\
Féminin sédative
\se.da.tiv\
sédatives
\se.da.tiv\

sédatif \se.da.tif\

  1. (Médecine) Qui calme la douleur ou l’excitation d’un organe.
    • La boisson que Ruben lui présenta possédait des propriétés sédatives et narcotiques : elle procura au malade un sommeil profond et calme. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • C’est là qu’il se préparait à mourir, errant pensivement dans ces salles encombrées de collections, ou, plus souvent, confiné dans sa chambre et prêtant ses épaules et ses bras douloureux au bienfait des serviettes chaudes et des compresses sédatives. — (André Gide, Les Caves du Vatican, 1914)
    • Ce n'est qu'au XIXe siècle, que Lamalou-les-Bains fut exploitée pour le pouvoir sédatif de ses eaux. Contrairement à beaucoup de stations thermales, elle n'a pas une origine romaine. — (Petit Futé France à moto 2016/2017)

DérivésModifier

  • eau sédative (lotion où il entre de l’ammoniaque, du camphre et du sel marin, qui a une action légèrement révulsive et qui est utilisée contre la migraine, les rhumatismes, etc.)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sédatif sédatifs
\se.da.tif\

sédatif \se.da.tif\ masculin

  1. (Pharmacologie) Substance sédative.
    • La valériane est un sédatif.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • sédatif sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier