sédiment

Voir aussi : sediment

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIe siècle) Du latin sedimentum, de sedeo, sedere (« être assis, asseoir, poser »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sédiment sédiments
\se.di.mɑ̃\

sédiment \se.di.mɑ̃\ masculin

  1. (Chimie) (Biologie) Dépôt ou suspension solide produit par la précipitation de matières dissoutes dans un liquide.
    • Il y a d’ordinaire beaucoup de sédiment dans cette solution.
    • Il n’y a pas de sédiment dans ses urines.
  2. (Médecine) Composés minéraux qui se déposent dans certains cas de lithiase.
    • Les œufs devront être recherchés dans les matières fécales, les crachats et les sédiments urinaires. — (Brumpt, Parasitologie, 1910, page 314)
  3. (Géologie) Couche solide, dépôt provenant de la désagrégation, de la dissolution de roches préexistantes, transportés et déposés par les eaux, le vent, ou de matières d'origine organique accumulées.
    • C'est le géologue H. Heinrich, de Hambourg, qui, scrutant au binoculaire les carottes forées dans les sédiments de l'Atlantique nord, a montré dans les années 1990 que les couches formées d'éléments plus grossiers interstratifiés dans les dépôts plus fins devaient provenir des débris arrachés par les glaciers au substrat rocheux des inlandsis. — (Bernard Francou & ‎Christian Vincent, Les glaciers à l'épreuve du climat, IRD Éditions, 2007, éd. revue en 2010, page 39)
  4. (Figuré)
    • La création littéraire est un torrent qui emporte tout ; dans ce flot, nos caractéristiques personnelles sont tout au plus des sédiments. La vanité ou la pudeur de l’écrivain compte peu en présence de ce grand phénomène naturel dont il est le théâtre. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 261)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Apparentés étymologiquesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • sédiment sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier